Les huiles capilaires

IMGP0919

L’huile en particulier pour les cheveux marche du tonnerre auprès de nos confrères du marketing.

Chaque marque lance sa gamme comme ici l’oreal Mythic Oil: l’huile, le shampoing, l’après shampoing, le masque…

L’huile est une bonne solution pour nourrir ses cheveux. Le soucis c’est qu’il ne faut pas saturer les cheveux au risque de créer l’effet inverse: déshydrater. C’est donc plutôt difficile à maitriser: ne pas en mettre trop, ne pas en mettre avant le brushing ou les plaques, choisir la bonne huile en fonction de sa nature de cheveux…a96330d503d1f3f44904f3bca8b861ae-300x300

J’ai régulièrement des épisodes où mes cheveux sont très secs et c’est dans ce cadre que j’ai achete ma première huile: Orofluido.

Comme toutes les huiles, elle possède une odeur plutôt orientale assez présente. Sa texture est grasse et huileuse. Elle nourrit le cheveux mais a l’inconvénient de contenir énormément de silicone et d’être inutile si vous souhaitez faire des bains d’huile.

orofluido-elixir-de-beaute-huile-precieuse

Les deux huiles que j’ai essayé sont des huiles sans silicones: Nuxe prodigieuse, leonord greyl huile de palme.

Elles sont très différentes: l’huile nuxe est sèche c’est à dire que la texture entre les doigts n’est pas grasse. C’est un bon produit pour tous les jours mais son pouvoir nourrissant et protecteur est à mon goût moindre.

L’huile de palme à l’inverse est très grasse. Elle est parfaite pour les bains d’huile: laisser poser 15 minutes  ou une nuit sur vos cheveux avant le shampoing.

Ma préférence va à l’huile de palme malgré qu’elle soit plus difficile à utiliser que les autres. Perso je préfère en utiliser à peine quelques gouttes à sec dans mes cheveux plutôt que de procéder à un  bain d’huile.

A noter que sur les cheveux secs et très frisés, elle fait des miracles en limitant les frisotis.