Le gâteau de pâque…

Je reçois pour pâque quelques membres de ma famille…et qui dit réception dit ….Dessert !!

Je doit assurer ! Je suis rester sur l’histoire des Pim’s. J’aimerais faire un gâteau dans cet esprit.

 

 Jusqu’ici c’est assez simple: génoise, confiture un peu gélifié et chocolat.

Pour noël, j’ai pu gouté un gâteau inspiré du pim’s composé de biscuit Joconde au miel ( une génoise quoi), d’une partie gélifié à la mure, du craquant chocolat et de bavarois Orange.

Réalisation de la génoise
Réalisation de la Joconde

Pour réaliser une Joconde au miel, rien de plus simple: Rajouter le miel (environ deux cuillères à soupe sans modifier les proportions de base )dans le beurre qu’il faut faire chauffer à la casserole. Faire fondre et mélanger bien les deux.

Base du gâteau au miel
Base du gâteau au miel

Je réalise le gélifier de mûre.

On réserve au chaud la mûre sinon ça risque de figer.

Confiture gélifiée de mûre
Confiture gélifiée de mûre

Et la ….Commence L’ENFER….

Le bavarois Orange.

Le bavarois
Le bavarois

En faite le bavarois c’est un mélange d’œufs et de sucre que l’ont fait épaissir dans un liquide sur feu doux.

On ajoute ensuite de la crème chantilly, du gélifiant et on laisse figer au frigo.

J’ai horreur de le faire car on attend des siècles la cuillère en bois dans la main ( il faut remuer SANS CESSE ) que le produit « nappe » la cuillière.Bref voici la bestiole après avoir assemblé…et passage au frigo!

  IMGP0735

On coupe..

IMGP0738 IMGP0739

Bilan: Plus de bavarois et une décoration à réaliser.

Les saveurs sont  bien équilibré, c’est savoureux et le goût des oranges est présent juste comme il faut.

Mais il faudrait plus de bavarois ( doubler la quantité ? )et je pêche à mort pour la déco..